L'Assurance Maladie participe à la prise en charge du sport sur ordonnance

Connu pour ses nombreux bienfaits, notamment dans le cadre des pathologies chroniques, l'activité physique est un élément incontournable de leur prise en charge thérapeutique.



Preuve en est, une expérimentation de prise en charge de l'activité physique adaptée (APA) par l'Assurance Maladie va se dérouler à partir de la fin d'année 2020 ou début d'année 2021 auprès de 1200 patients atteints de pathologies cardiaques.


L'arrêté du 27 mai 2020 relatif à l'expérimentation d'activité physique adaptée (APA) pour les patients cardio-vasculaires « As du Cœur », paru au Journal Officiel du 31 mai 2020, prend acte de cette décision.

10 établissements vont orienter leurs patients vers la pratique d'une activité physique adaptée : 5 en région PACA, 1 en Bretagne, 2 en Rhône-Alpes, 1 en Centre-Val-de-Loire et 1 en Occitanie.


Ce dispositif inédit, d'une durée de 5 mois, comprendra des séances d'endurance, de renforcement musculaire ainsi que des séances à réaliser en autonomie. 2 séances initiales individuelles, puis 2 séances collectives hebdomadaires seront proposées à chaque participant, soit un total de 40 séances.


A terme, l'objectif est de permettre la prise en charge de l'APA, par l'Assurance Maladie, pour toutes les personnes atteintes d'une affection de longue durée (ALD) dans le cadre du sport sur ordonnance.


Affaire à suivre ...


Sources :

https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/marseille-nice-sport-rembourse-securite-sociale-lors-grande-experimentation-1844556.html

https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2020/5/27/SSAS2006750A/jo/texte

https://www.acteursdusport.fr/article/accord-pour-le-financement-experimental-du-dispositif-as-de-c-ur.15286

©2019 par Emilien SERIN - Activités Physiques Adaptées et Santé.